Sarichioi, Tulcea, Mila 23, Sulina, Constanta, observation d'oiseaux, mare noir, delta du danube, Gura Portitei, Olimp, Neptun, Saturn, Jupiter, Mangalia, Mamaia, Pensiunea, Poarta Apelor, Camping
Sarichioi un paradis sur terre

Sterne Pierregarin

La Sterne pierregarin (Sterna hirundo), aussi connue sous les noms d'estorlet, de goélette ou d'hirondelle de mer, est une espèce d'oiseau de la famille des laridés.

Selon le grand dictionnaire terminologique, l'« estorlet » ou la « Sterne pierregarin » hiverne sur les rives du golfe du Mexique et du sud de la Floride, jusqu'en Amérique centrale. Au début de chaque printemps, les colonies reviennent occuper leurs aires de nidification de l'hémisphère Nord. Dans le golfe du Saint-Laurent, les plus grosses concentrations de sternes pierregarin se trouvent dans l'archipel de Mingan, aux îles de la Madeleine et dans la zone comprise entre l'île à la Brume et les îles Sainte-Marie. On en trouve aussi en Gaspésie, dont la colonie de Carleton-sur-Mer.

Plus globalement, son aire de répartition s'étend en Europe, Asie et Amérique du Nord, jusqu'aux Caraïbes, mais l'espèce n'est courante - et uniquement localement - que sur les littoraux. En zone continentale européenne, elle ne niche en colonies que sur quelques cours d'eau naturels en France, Italie, Pologne et dans l'ex-URSS. Elle hiverne au large de l'Afrique, jusqu'en Australie et en Nouvelle-Zélande.

La Sterne pierregarin habite aussi bien les zones côtières qu'à l'intérieur des terres, dans les habitats les plus divers. À l'intérieur, elle est liée aux rivières et aux lacs. Sur le littoral, elle niche de préférence sur des îlots rocheux, mais aussi sur des plages et au bord de marais. Elle a été observée en Champagne au-dessus des lacs de la forêt d'Orient le 23 avril 2008.

Le terme « estorlet » et ses variantes « esterlet », « esterlais », « isterlet » et « istorlet » sont d'un usage beaucoup moins courant et particulier au français du Canada, notamment au français acadien. L'appellation « esterlet » serait une forme ancienne issue du terme « étélet » attesté en Normandie au XVIe siècle. Dans son édition de 1762, le Dictionnaire de l'Académie française ne faisait pas référence aux racines normandes et définissait le terme comme suit : « oiseau aquatique de la Côte d'Acadie ». Le terme n'est plus attesté dans les éditions subséquentes du dictionnaire.

L'appellation « Sterne pierregarin » a été adoptée en 1993 par la Commission internationale des noms français des oiseaux. Toutefois, les termes « sterne commune » et « hirondelle de mer » sont restés usuels.

Maak een Gratis Website met JouwWeb