Sarichioi, Tulcea, Mila 23, Sulina, Constanta, observation d'oiseaux, mare noir, delta du danube, Gura Portitei, Olimp, Neptun, Saturn, Jupiter, Mangalia, Mamaia, Pensiunea, Poarta Apelor, Camping
Sarichioi un paradis sur terre
Home » Excursions à partir de Sarichioi » Le Delta du Danube

Le Delta du Danube

Le delta du Danube est situé pour les trois quarts au nord de la province roumaine de Dobrogée et pour un quart dans la province ukrainienne d'Odessa. C'est le plus grand des deltaseuropéens après le delta de la Volga, avec une superficie de 3 446 km².

Le delta du Danube est la formation géologique la plus récente de Roumanie et d'Ukraine ; sa formation commence entre 11 000 et 12 000 BP par la mise en place d'un cordon littorale initial. cette situation de complexe lagunaire perdure jusque vers 5000 BP et la fin de la transgression maritime néolithique. A cette période le delta prend rapidement sa forme actuelle.

Il y a environ 2 500 ans, selon Hérodote, le Danube était divisé en sept branches. En amont de Tulcea, le Danube est aujourd'hui divisé en trois bras qui vont se jeter dans la mer : au nord Chilia, qui fait office de fontière roumano-ukrainienne, au centre Sulina et au sud Sfântu Gheorghe (Saint Georges), mais beaucoup d'autres canaux irriguent le Delta en nombreux secteurs avec des roseaux, des marais ou des forêts, qui sont parfois inondés au printemps et en automne.

Alors que l'érosion croît dans le bassin versant avec l'augmentation de l'activité humaine, les alluvions déposées par le Danube élargissent le delta d'environ 40 mètres par an, le rendant ainsi très dynamique, mais ces alluvions peuvent contenir de nombreux polluants.

Environ 15 000 personnes vivent dans les villages du delta, la plupart d'entre elles vivant de la pêche. Les villes comptent ensemble environ 25 000 habitants. L'embarcation traditionnelle du delta, en bois, est la Lotca aux pointes relevées, barque capable de fendre les roseaux, et que l'on peut mâter et voiler à volonté. En mer on utilise des mahonnes, grosses baleinières capables de ramener d'énormes esturgeons dont certains atteignent la tonne. Les deux tiers des villageois sont des Lipovènes (voir Église orthodoxe vieille-ritualiste lipovène) descendant de russes ayant fui les persécutions religieuses en 1772. Le centre religieux des lipovènes roumains est la ville de Braila en Roumanie.